Allitération

L’allitération dans la littérature c’est un bal où l’itération des sons appelle à la torsion des mots.
Les lettres s’assemblent et se ressemblent alors les tours de sons se répètent.
La lutte rassure quand la langue tient et rassemble le tout.
Reste à voir si les lettres sortent dans l’ordre quand la lecture s’accélère.
Ce travail d’élocution est un exercice délicat dans lequel la langue est comme dans un bol où l’étau resserre les joues.
Alors les torts s’accumulent, les lettres sautent et les sons se tordent.
Seule l’élite aura sa chance pour lire le tout en restant rapide.
Car la célérité de cet exercice allie l’habilité de la langue et des lèvres.
Pour le lecteur débutant, la lenteur saura délier délicatement la langue et les lèvres.
Le travail sera alors l’accélération lors de la relecture.
A ton tour de lire ces lettres sans laisser la place à la torsion des sons.
Si les mots sont sortis dans l’ordre, l’émotion sera positive et le tour réussi.